Beauté des Maghrébines : Les secrets d’antan, des recettes qui marchent !

Les fabricants des produits de beauté les plus modernes n’ont rien inventé, ils se sont inspirés des recettes de beauté de nos grand-mères. De l’huile d’argan à l’eau de rose, ces secrets sont un véritable héritage légué de mère en fille chez les maghrébines. Nous, ladies maghrébines, sommes réputées pour être détentrices d’un monde sensuel et raffiné. Nous sommes très attachées à la douceur de notre peau, à la brillance de nos cheveux et à la beauté de nos yeux. Pourquoi nous ruiner en produits cosmétiques quand nos mères et nos grand-mères savent nous procurer des soins bios et pas chers ? Pour l’anecdote, les femmes d’antan pensaient que plus elles s’amochaient avant d’aller au hammam avec des textures visqueuses et malodorantes, plus elles avaient de chances d’en sortir plus belles que jamais. Des yeux qui tuent Le khôl, que nos mamies adoraient, est commercialisé de nos jours sous forme de crayon. Cette petite poudre protège des infections, nettoie les yeux et agrandit le regard. Et puis pas d’yeux de biches sans une belle frange de cils ! Vous pouvez appliquer de l’huile de ricin ou de l’ail le soir. Pour plus d’efficacité, utilisez une brosse de mascara. Si vos yeux sont sensibles les ladies, ne gardez pas l’huile toute la nuit, mais juste quelques heures. Et puis un des secrets les plus gardés : les noyaux de dattes ! Séchées, brûlées puis broyées, la poudre est utilisée comme khôl. Elle permet d’agrandir le regard, de soigner les infections, mais aussi de faire pousser les cils. Quant aux yeux sensibles ou fatigués, un coton imbibé d’eau de rose vous permettra de leur redonner force et éclat. Des cheveux de princesse Si nous sommes réputées pour avoir des cheveux crépus, bouclés et plutôt secs, la solution se trouve dans la nature ! Les figues de barbarie pour commencer ! Ces fruits épineux survivent aux pires conditions. Les femmes utilisent son cactus (sans épines, hein) comme masque sur les cheveux les plus secs. A défaut, utilisez l’huile de figue de barbarie. Le classique henné permet de soigner, embellir et teinter les cheveux. Attention, il convient surtout aux cheveux gras, puisqu’il assèche le cheveu. Si vous décidez de vous y mettre, faites une croix sur les colorations à l’ammoniaque. Les chevelures grasses peuvent aussi avoir recours au Rhassoul (argile), car il élimine l’excès de sébum. L’huile d’argan, appliquée généreusement sur les cheveux les rendent souples et brillants. Vous pouvez aussi appliquer une goutte de cette huile précieuse sur votre brosse à cheveux pour plus de brillance. Une racine de gingembre mixée à l’huile d’argan stoppe les chutes. Et l’huile de ricin est idéale pour les cheveux bouclés, elle agit comme une mousse naturelle. Et puis, elle fait pousser les cheveux plus vite ! Une peau de bébé Le hammam reste sacré chez les maghrébines les plus modernes. A défaut, elles peuvent pratiquer le gommage traditionnel au gant de crêpe chez elles, avec du savon noir. Le hammam est souvent surnommé « médecin muet » pour ses vertus antistress. La chaleur ouvre les pores et prépare la peau aux soins. Néfertiti par exemple, s’enduisait le corps de beurre de karité pour conserver un teint frais. Un produit incontournable : l’argan ! Les femmes berbères l’utilisaient pour se protéger du vent, du soleil et du sable. Aujourd’hui, on reconnait à cette huile précieuse des effets antioxydants, anti-inflammatoires et analgésiques. Et pour vous apaiser mes ladies, pensez à l’eau de fleur d’oranger, ou à l’eau de rose. Cette dernière est particulièrement recommandée pour apaiser les peaux sensibles et sèches. Pour éviter de transpirer, les femmes utilisaient la pierre d’alun (qu’on retrouve dans beaucoup de déodorants). La petite pierre blanche a des vertus cicatrisantes et adoucissantes en plus ! Un visage angélique Le rhassoul pour les peux grasses, l’eau de rose pour les peaux sensibles et l’huile d’argan pour éviter le vieillissement cutané. Autant de secrets qu’on peut piquer à nos grands-mères ! Sans oublier l’huile d’amande douce pour ses vertus hydratantes et nourrissantes. Nous avons plus d’un tour dans notre sac ! Si vous avez la peau grasse, mélangez le jus d’un demi-citron avec une cuillère à soue d’eau de rose. Les peaux sèches trouveront leur bonheur dans une cuillère à soupe de miel mélangée à de l’eau de rose. Et pour un démaquillant naturel et hydratant, mélangez de l’huile d’argan à de l’eau de rose. Pour oublier les premières rides, battez un blanc d’œuf en neige et mélangez à l’huile d’argan. Nos mères et nos grands-mères ont trouvé des secrets pour être les plus belles, si les Européennes et les sociétés de cosmétiques s’en inspirent, pourquoi nous priver ? Et vous chères ladies, des secrets de famille à partager ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 23 mars 2018 15:41

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Tentez de gagner un Iphone
No Internet Connection